LES ALPES
Arts plastiques

L'art rupestre

On trouve les traces des toutes premières manifestations dans la Valcamonica en Italie et les Totes Gebirge en Autriche.

La majorité des sites d'art rupestre des Alpes datent du Néolithique.

Les groupes majeurs, répartis dans près de 1000 sites, se rencontrent dans la Valcamonica et la Valtellina en Italie, Saint-Léonard et autres localités proches de Martigny dans le Valais en Suisse, plus tardivement dans les Alpes maritimes au Mont Bégo (Vallée des Merveilles-Fontanalbe) en France, en Ligurie, dans le Piémont et le Val d'Aoste en Italie et en Engadine dans le canton des Grisons en Suisse.

On compte plus de 500 000 graphèmes, dont 300 000 gravures uniquement pour la Valcamonica. Cette dernière se caractérise par la pérennité, la persistance d'une tradition qui couvre la période de la fin du Paléolithique au Moyen Âge.